Anxiété

L’anxiété n’est pas la même chose que l’angoisse. L’anxiété est souvent dû à un événement, ou quelque chose dont on a conscience, que l’on appréhende. L’angoisse vient quand on éprouve une sensation de peur ou d’appréhension qui semble sans lien avec ce que l’on vit (crise de panique, manifestations psychosomatiques…).  Parfois, dans l’après-coup (ou dans une séance de psychothérapie) c’est possible de déceler les causes sous-jacentes d’un épisode d’angoisse.

Les personnes qui subissent l’anxiété se plaignent souvent de la rumination – des boucles de pensées qui se répètent. On se dit que l’on “pense trop”, or, la rumination n’est pas de la réflexion. On n’aboutit nul part, et ce n’est pas possible de “stopper” nos pensées, ni de les “substituer” pour du “positif”. Il vaut mieux tenter de repérer les pressions psychiques qui créent (et répètent) cela chez vous, car même si les situations changent, l’anxiété prend souvent la même forme.

Ceci étant, les situations qui provoquent l’anxiété ou l’angoisse ne sont pas forcément toujours identiques. Chez certains cela se manifeste dans les relations sociales, dans les TOCS (Troubles Obsessionnels Compulsifs), dans le stress post-traumatique (après avoir vécu un événement traumatisant), ou toute autre chose.

La psychothérapie est une aide pour prendre du recul, et commencer à discerner le sens de ce mode de fonctionnement. De quoi ai-je vraiment peur ? Quels seraient les enjeux véritables que je ressens devant les épreuves que je rencontre ? Cela demande une attitude d’exploration qui vise à un soulagement profond – et non un “pansement”de la rumination face à chaque événement anxiogène que l’on rencontre.

Les Enfants et l’Anxiété

Les enfants qui vivent quelque chose d’angoissante peuvent l’exprimer par le biais du jeu dans leur séances. Eux aussi ont tendance à répéter des scénarios dans leur jeux, dans le but de les apprivoiser et de leur donner sens. La psychothérapie pour enfant vise à laisser l’enfant exprimer ce qu’il a en lui, pour le confronter dans un contexte soutenant; s’étayant sur l’aspect ludique. Dans la séance de psychothérapie, cela permet de désamorcer des situations qui, encore une fois, créent une pression anxiogène. Pour plus de renseignements, voir la page Accueil des Enfants et Adolescents.